• Izy

Réussir les visites de votre logement


Comment faire visiter un appartement ou une maison en réunissant les conditions favorables à la vente ? Voici les conseils pratiques à suivre pour réussir cette étape décisive.


Faire visiter soi-même son bien dans le cadre d'une vente ne s'improvise pas. Voici nos conseils pratiques pour passer cette étape comme un pro. Nos 5 conseils pour une visite réussie.

Conseil n° 1 : Préparez votre visite

Ne donnez pas l’air d’être pris au dépourvu lorsque les visiteurs arrivent pour voir votre bien. Une visite réussie est d’abord une visite préparée. Si vous n’habitez pas sur place, faites en sorte d’être sur les lieux avant les visiteurs. Le logement doit être propre, rangé, volets et rideaux ouverts. Veillez à ce que la décoration ne soit ni trop personnelle, ni trop « chargée », afin que l’acquéreur puisse se projeter sans difficulté dans les lieux et bien se rendre compte des volumes.

Sachez écouter les visiteurs. Il est plus efficace de laisser l’acquéreur potentiel s’approprier les lieux et poser spontanément ses questions, plutôt que de devancer ses attentes en parlant trop. Sachez rester en retrait mais disponible pour vos visiteurs. Il est également très important de recevoir les critiques avec philosophie et de garder le sourire quand un particulier souligne un point défavorable de votre maison. Ne prenez pas ces propos comme une attaque personnelle. En clair, ne leur mettez pas la pression, et écoutez ce qu’ils ont à vous dire, cela facilitera la vente !

Conseil n° 2 : Anticipez les questions des visiteurs

Tenez à disposition des acquéreurs potentiels l’ensemble de vos factures EDF, GDF, eau et impôts locaux. Ils auront ainsi, dès la première visite, une idée précise des frais de fonctionnement de votre maison ou de votre appartement. Prévoyez également de répondre sans hésitation aux questions des visiteurs sur différents sujets précis tels que : la surface habitable, la taille du terrain, le nombre de pièces, la date de construction, l’orientation, les travaux récents, le règlement de copropriété s’il s’agit d’un appartement, etc.

Faites réaliser en amont les devis pour les travaux indispensables. Les huisseries de votre maison sont anciennes, ou encore l’électricité vétuste ? Avant de commencer les visites, faites faire au moins deux devis par poste de travaux. Les particuliers intéressés par votre bien auront une idée claire et fiable du budget des travaux nécessaires. De surcroît, en chiffrant en amont ce budget, vous limiterez par la même occasion la marge de négociation des acquéreurs potentiels.

Conseil n° 3 : Bien choisir l’heure des visites

Si le logement est vide faites le visiter comme bon vous semble, de préférence de jour, en choisissant une heure où la lumière est valorisante. L’orientation et l’ensoleillement doivent en effet vous aider à fixer l’heure la plus favorable pour les visites. Si le logement est occupé, vous devez vous mettre d’accord avec les locataires pour fixer l’heure des visites en fonction de leurs contraintes. Pour rappel, vous ne pouvez pas entrer dans le logement sans l’autorisation de votre locataire.

Les 6 précautions à prendre avant les visites

De préférence ne soyez pas seul(e) lors des visites ; faites-vous accompagner d’une personne de votre entourage.N’organisez pas de visites groupées. Ne laissez jamais vos visiteurs seuls dans une pièce, même si elle est vide. Mettez à l’abri des regards vos objets de valeur tels que montres, bijoux, clés, portables, tablettes, argent, moyens de paiement divers…N’acceptez pas de visite tardive après 21 heures. Si vous vivez dans un immeuble, ne donnez pas les codes d’accès aux visiteurs. Prenez le temps d’aller les chercher devant l’entrée.

Conseil n° 4 : Mettez en valeur l’environnement du logement

Si le cadre de votre logement constitue un atout, mettez-le en avant. La qualité de la vie dans le quartier, la proximité de commerces de bouche (boucherie, poissonnerie, boulangerie…), une station de métro ou de tramway à quelques centaines de mètres, des voisins sympathiques et fiables, un bon collège, le calme… tous ces éléments font partie intégrante de la valeur de votre bien, alors valorisez-les lors des visites.

N’oubliez pas les atouts qui ne se voient pas ! Vous avez changé la chaudière récemment ? Vous avez installé une nouvelle VMC ? Vous avez remplacé les vieux convecteurs électriques par des radiateurs dernier cri ? Ne manquez pas de le dire aux visiteurs, c’est un vrai point fort pour la consommation d’énergie et la sécurité. Les visites ont lieu l’hiver et votre jardin est sublime l’été ? Montrez des photos aux acquéreurs potentiels afin qu’ils se rendent mieux compte de la plus-value d’un tel espace...

Conseil n° 5 : Ne cachez jamais les défauts de votre bien

Votre maison a des défauts auxquels vous n’avez pas pu remédier ? Le mieux est encore de le dire aux visiteurs avant qu’ils ne les découvrent par eux-mêmes. Cette franchise mettra en confiance vos acquéreurs potentiels, qui savent qu’un bien immobilier n’est jamais parfait. Ils seront à coup sûr rassurés par votre franchise et votre transparence et mieux à même de passer outre le défaut en question. Voici quelques exemples de défauts à ne pas passer sous silence lors des visites : ●  Une toiture en mauvais état ●  Une situation en zone inondable ●  La proximité d’une carrière ●  Un projet de chantier à proximité ●  Une chaudière très ancienne ●  Des travaux coûteux votés par la copropriété qui seront à payer par l'acquéreur, etc.

© 2018 IZYCO-IMMO. 269 rue du Blanc Seau, 59200 TOURCOING